Le SPPROC supporte les techniciens en santé animal du CHUL

Le 26 juin dernier, les techniciens en santé animal du CHUL se sont réunis à l’heure du dîner pour souligner la lenteur de la renégociation de leur convention collective. Nous avons appris qu’ils n’ont pas eu d’augmentation salariale depuis 2015. En effet, la négociation bloque au niveau des salaires. Comme nous, ils négocient avec la société de gestion qui est leur nouvel employeur car ils seront rattachés à nouveau à la recherche.  On leur souhaite un dénouement qui  respectera cette belle profession.

Ne lâchez pas les TSA !